Exofaune

aciercorten2mois_i9.jpg

Exofaune est une sculpture sonore qui propose une association insolite entre un satellite déchu et un oiseau chanteur. Les satellites qui ont permis à l’Homme de regarder plus loin au sein des constellations ont une durée de vie très courte, puis sont abandonnés et remplacés par de plus modernes. On estime à peu près 8000 tonnes d'épaves de satellites désactivés qui risquent d'entrer en collision dans cette zone que nous appelons l'Exosphère, et près 25000 débris spatiaux, dont 8000 de taille importante, seraient entrés dans l'atmosphère depuis le lancement du Spoutnik, en 1957.

Ici le satellite se métamorphose en un oiseau-machine délabré qui a construit son nid et y chante de jour comme de nuit, pour tout le monde, même pour les marmottes! Dans le brouillard matinal, son chant se perd dans la chaîne des volcans. La sculpture reçoit la pluie, le soleil, le vent et se transforme. Sa matière évolue et change d'apparence au fil des semaines. L'aspect rouillé n'est rien d'autre qu'une patine qui se forme en réaction avec les éléments naturels et qui protège, donnant une plus grande durabilité aux pièces qui le composent.

Placée au Puy de Chambourguet, l'installation possède un dispositif automate qui utilise des capteurs pour transformer l'intensité de la lumière et la force du vent en différents sons créant un récit de fragments sonores ne reproduisant jamais la même mélodie. Le cratère devient un amphithéâtre de la nature, et l'oiseau nous raconte tout ce qu'il a appris autrefois, lorsqu’il a orbité autour de nous.

aciercorten2mois.jpg