Videolivre #03

Un poème amplifié, image, son, verbe, à construire dans la brièveté du flux, et à lire / voir / entendre collectivement, avec la même condition inhérente au cinéma. Que ce serait comme un livre, un film, une lecture, une audition, le tout transféré à la même ligue. Pourquoi, après tout, y aurait-il un support unique qui s'inscrirait dans la poésie?

Ce travail a été réalisé pour le Festival International des Arts Strand. Je comptais sur la collaboration de Sean Diss pour la bande originale, Camille Diss et Tabil Volski pour la traduction et la lecture de mes poèmes en français et en anglais, respectivement.

Direitos reservados © Thiago Antonio